Laissez vous tomber dans les contes de fées..
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mieux vaut se livrer à la justice [Conte Original: Elizabeth Marie Break]

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Narrateur
Ouvrir ou fermer le livre à tout moment...

avatar

Messages : 116
Où es tu ? : Derrière le livre et c'est moi qui conte....


MessageSujet: Mieux vaut se livrer à la justice [Conte Original: Elizabeth Marie Break]   Dim 25 Mar - 12:42

Il était une fois, au pays de l'aristocratie, vivait une jeune fille d'une beauté resplendissante. La fillette possédait une magnifique et très longue chevelure noire et des yeux verts. Elle avait la peau claire, était chétive et avait des cernes, mais aucunes de ses choses ne nuisait à sa beauté. Cette jeune femme portait le nom de Méline. Notre chère héroïne n'était pourtant que de la classe moyenne et n’intéressait donc point les beaux nobles... Malgré cela, Méline vivait en parfaite harmonie en aidant les gens de sa classe.
Un jour, alors qu'elle aidait une pauvre femme malade à garder ses enfants, elle se fit enfermer pour avoir voler des la nourriture. Niant son délit, on condamna la pauvre fille à mort. Toutes les personnes qu'elle avait aidé, décidèrent de venir la soutenir, mais en vain. Méline pleurait chaque soir, elle priait chaque soir, espérant que Dieu allait recevoir ses réponses...
Quelques jours avant son exécution, une mystérieuse personne vint lui rendre visite. Elle discuta longtemps avec cet inconnu si sympathique. Au moment de partir, l'individu assomma le gardien et accompagna Méline hors de sa cellule. Les deux personnages eurent un parcours dangereux à faire, face à des gardiens, des pièges avant de pouvoir enfin sortir de cette prison sale.
L'inconnu courageux amena alors Méline à une taverne réunissant les aristocrates. Assis à une table, son sauveur commanda deux verres de vin très cher. Méline demanda alors à cet étrange personnage de se dévoiler. Quand il accepta, le coeur de Méline battait très fort, elle imaginait bien un homme fort séduisant et courageux, mais elle découvrit une longue chevelure brune caramel et un corps fin possédant une poitrine. Ses yeux roses virant sur le rouges sang rendit Méline méfiante, et sa sauveuse lui fit un sourire amical. La pauvre reconnut cette jeune et célèbre noble au nom de Sharon. À peine Sharon avait-elle enlevé son chaperon qu'un jeune homme aux cheveux blancs lui déposa un baiser délicat. L'homme s'installa à leur table. Tout deux expliquèrent alors à Méline que l'on avait besoin de jeunes femmes généreuses comme elles et qu'elle et lui irait payer une caution pour la laisser sortir. Méline partit précipitamment et laissa confus les deux jeunes individus qui avait comploté pour la sauver.
Méline se livra à la prison, et Sharon accourut. La jeune noble pleura au pieds de Méline, essayant de la convaincre de rester avec elle, mais celle-ci refusa en disant qu'elle voulait respecter la loi. Les gardes écartèrent Sharon de la prisonnière. Le compagnon de Sharon, Xerxes, raccompagna ensuite celle-ci chez elle.
Méline fut exécutée quelques jours plus tard...

_________________♫_________________
Le Narrateur te surveilles, mais c'est toi qui écris l'Histoire...


Dernière édition par Le Narrateur le Mar 17 Avr - 16:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://once-a-time.forumgratuit.org
Le Narrateur
Ouvrir ou fermer le livre à tout moment...

avatar

Messages : 116
Où es tu ? : Derrière le livre et c'est moi qui conte....


MessageSujet: Re: Mieux vaut se livrer à la justice [Conte Original: Elizabeth Marie Break]   Dim 25 Mar - 12:43

Histoire vue par: Elizabeth Marie Break

Il était une fois, au pays de l'aristocratie une jeune et célèbre noble qui vivait pour les autres. Elle avait de magnifiques cheveux marrons caramel et des yeux roses virant au rouges sang. Elle n'avait pas l'air gentille d’apparence, pourtant, c'était une jeune fille très aimable, généreuse et sérieuse. Elle se nommait Elizabeth Marie et vivait dans un beau manoir en compagnie de son fiancé Xerxes. Elle faisait tout son possible pour aider la population pauvre. Elle leurs avait déjà construit deux grands maisons pour plusieurs personnes.
Un jour, alors qu'elle se promenait dans les rues du quartier pauvre, elle entendit parler d'une certaine Méline qui aurait été emprisonnée pour avoir voler de la nourriture. La jeune noble rentra alors chez elle et enfila un chaperon avant d'aller sauver la pauvrette.
Elizabeth Marie se fit alors prendre pour une amie de Méline et en profita pour entrer dans sa cellule. Elle discuta longtemps et trouva cette jeune femme très intéressante. C'était une jeune fille un peu plus âgée qu'elle possédant une magnifique et longue chevelure noire et deux beaux yeux verts.
Mais quand Elizabeth Marie sortit de la petite cage, elle en profita pour assommer le gardien et partir accompagnée de Méline. Elles eurent beaucoup de difficultés à sortir de la prison sans égratignures. Elizabeth Marie s'était fait une griffure à l'oeil, ce que Méline ne remarqua point.
Elizabeth Marie décida alors d’emmener Méline avec elle dans une taverne de noble où elle commandant une bouteille de vin très chère. La jeune rousse n'hésita point quand Méline lui demanda de lui faire découvrir son visage. Malheureusement, Méline ne voulait pas rester et fut déçue de voir une femme face à elle. Xerxes aperçut Elizabeth Marie et lui déposa un doux baiser avant de soigner son oeil et de s’installer à sa table. Elizabeth Marie et Xerxes expliquèrent à Méline pourquoi ils avait prévu de la délivrer, mais Méline partit se livrer en prison.
Elizabeth Marie, la rattrapa, mais elle était déjà en train de discuter avec le gardien de prison. Elizabeth Marie pleura, essaya de la convaincre de vivre avec elle, cria, mais en vain.
Méline fut exécutée quelques jours plus tard et l'histoire se finit sur ces mots dit à Elizabeth Marie par Xerxes : peut-être que Méline, votre soeur, vit encore, ma bien-aimée... Quelle est la morale de cette histoire ?

_________________♫_________________
Le Narrateur te surveilles, mais c'est toi qui écris l'Histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://once-a-time.forumgratuit.org
 
Mieux vaut se livrer à la justice [Conte Original: Elizabeth Marie Break]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galaad - Mieux vaut se méfier de l'eau qui dort ! [Terminée]
» JAELYN (+) mieux vaut rater un baiser que baiser un raté.
» Mieux vaut tenir un lapin que poursuivre un lièvre [Sydney & Chase]
» Mieux vaut ne pas songer au passé, rien ne le peut changer.
» Mieux vaut tard, que jamais [PV Anya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon A Time :: Avant le RPG :: Bibliothèque-
Sauter vers: