Laissez vous tomber dans les contes de fées..
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une clairière a huit pattes[Edwin, suite du marché]

Aller en bas 
AuteurMessage
Red Riding Hood

avatar

Messages : 123
Où es tu ? : A Tierlicieux


Carnet de Route
Compte de Cristaux:
3/12  (3/12)

MessageSujet: Une clairière a huit pattes[Edwin, suite du marché]   Mar 25 Sep - 11:00

Il étais une fois un rouge gorge ne quittant jamais ses plummes de couleur sang, qui rencontrat un rossignol bleu comme... Bleu quoi, ceux ci voyagèrent en panier volant par le marché et jusque dans le royaume du prince cochon. En chemin le rossignol mangeat un asticots dans une pomme et s'éffondrat dans un sommeil profond que seul un baiser d'amour pourrait réveillait. Celui-ci fut réveillait par les lèvres d'une noble cochonne, après avoir passait les deux gardes au groin accérer. Les deux oiseaux volèrent par dessus la forêt sombre, mais le sommeil regagnait le rosignol qui lachat la patte du rouge gorge cherchant desespérément l'autre oiseau....

Le ciel commençait a s'éteindre tel le feu d'une cheminée quand le grand froid partait. D'ailleurs, le ciel commençait à avoir une douceur coupante comme une toile en fil de fer, la forêt était si.... Une minute pourquoi je ne sens plus l'homme en lbeu ? ON dirrait que sois j'avais raison et les sangsues l'ont vider de tout son fluide vitale, soit il est encore tomber. Ah daccord, il est tombé au bau mileu de la forêt, la prochaine fois je le laisse dans un lac infester de serpents et on en reparle plus ! Le rossignol bleu tenait mon panier de pommes, non ? Il doit êtrre quelque part par là, je voit les plummes de son chapeau virvolter dans les airs et le voila!


J'arrive ! Sinon essayait de vous ecrasait sur un endroit confortable ou qui n'est pas mortel ! Sinon atendait je vais essayait de vous evitaer une mort ausssi rapide que violante !

Houlala, s'il meurt j'espère que son fantome me donnera pas de cauchermars remplit de bleu, de plummes et de sangs. Aller courage, rien ne peut prouvait que tu l'a tuer, maquille ça en suicide, enfin pas pour l'instant il est pas encore mort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wondersite.olympiquefans.com/
Edwyn Spiegel

avatar

Messages : 245
Où es tu ? : Probablement dans un reflet à moins que ce ne sois derrière toi


Carnet de Route
Compte de Cristaux:
7/12  (7/12)

MessageSujet: Re: Une clairière a huit pattes[Edwin, suite du marché]   Dim 30 Sep - 13:39

La chute bien que très agréable le réveilla aussitôt. Il regarda le ciel et le rouge gorge toujours volant au dessus de lui et agita des bras... pour attirer son attention?A moins que ce ne soit pour tenter lui aussi de voler. Toujours le panier en osier de la petite fille bien garni en main, et prit de panique, il le retourna pour en vider en contenu (dont la précieuse bave de cochon...durement récupérée au chapitre précédent de cette histoire) et le plaça au dessus de sa tête les bras tendus espérant s'en servir comme un parachute. Le rouge gorge de son côté brailla quelques ordres avant de s'approcher de lui mais il ne parvint à en déceler le contenu... la technique du panier semblait fonctionner... il pouvait au moins s'en satisfaire, bien que très rapide son oeil vif lui permis tout de même de trouver une petite clairière entourée de buissons épineux et de mousse en contrebas... il tenta d'atterrir dans la mousse...mais bon, auquel cas il tomberait dans l'herbe ça salirait ses vêtements...ce serai vraiment dramatique mais pas autant que de tomber dans les épineux... parce que non seulement ses habits serait abîmés, mais son corps magnifique le serait tout autant... cette incertitude et cette prise de risque le perturbait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red Riding Hood

avatar

Messages : 123
Où es tu ? : A Tierlicieux


Carnet de Route
Compte de Cristaux:
3/12  (3/12)

MessageSujet: Re: Une clairière a huit pattes[Edwin, suite du marché]   Lun 1 Oct - 17:25

Je ne vois rien, je crois que je vais devoir inventait une histoire si un jour on me demande où il n'est pas... Ah ! Il est là le rossignol, sauf que son bleu manque de peu. Enfin il apprendra que le chic ça va et ça vient et surtout a quel point un cochon peut avoir la lèvre envoutante... Je me décide à sauver sa pudeur et lui cherchait des feuilles pour le couvrir, je trouve mieux accrochait entre deux arbres. Une sorte de matelas en coton, je l'arrache de ses porteurs végétales et le lance a côté ou sur l'homme azur, mes yeux cachaient attendant une réponse positive. Toujours le regard détournait je lui dis :

Pardonnait moi, mais je n'est rien trouvé de mieux pour votre costume très "libre". Si cela ne vous dérange pas je crois qu'il serait judicieux de couvrir ce bleu en morceau par cette soie douce et blanche...

Je ne vois aucun signe de vie à l'horizon, à part les araignées qui ont piéger des mouches en route vers un endroit moins dangeureu pour leurs survies. J'ai peur de ver de terre vampire, mais pas de vampire a huit pattes, bien tordu tout ça dit donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wondersite.olympiquefans.com/
Edwyn Spiegel

avatar

Messages : 245
Où es tu ? : Probablement dans un reflet à moins que ce ne sois derrière toi


Carnet de Route
Compte de Cristaux:
7/12  (7/12)

MessageSujet: Re: Une clairière a huit pattes[Edwin, suite du marché]   Dim 21 Oct - 0:06

Et voilà que c'était arrivé, malgré ses efforts pour diriger sa trajectoire avec son parachute de fortune, le jeune miroir tomba à vive allure arrachant au passage de grand lambeaux de son vêtement bleuté... enfin à ce qu'il prétendait. Il chuta de nouveau, mais de l'arbre cette fois ça pour atterrir cette fois ci dans la clairière qu'il espérait, un peu tard mais il y était. Alors qu'il constatait le piteux état de sa parure, sa peau laissée à vif refléta de nombreux rayons de soleil par le halo de lumière qui baignait ce coin dégagé de verdure trahissant ainsi sa nature pas tout à fait humaine. Il resta à se lamenter un moment sur les raisons qui le poussaient à rester assis sur la mousse et quand il se releva pour partir, sa nudité eut raison de lui et attendit patiemment que des animaux aux alentours viennent l'aider. A la place de ses habituels compagnons de jeux, le Rouge Gorge arriva une toile douce et soyeuse à la main et l'en couvrit. Il la remercia d'un hochement de tête et se l'attacha à la taille laissant son torse légèrement sculpté à la vue de tous et ses haillons à la nature. Puis, soudain il sentit quelque chose chatouiller dans son dos, qu'était ce? Il ne le savait pas, il se retourna à plusieurs reprises sans en comprendre la nature cependant....
-Ah!!! C'est quoi ça!? C'est pas drôle!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red Riding Hood

avatar

Messages : 123
Où es tu ? : A Tierlicieux


Carnet de Route
Compte de Cristaux:
3/12  (3/12)

MessageSujet: Re: Une clairière a huit pattes[Edwin, suite du marché]   Mer 7 Nov - 9:27

Mais pourquoi met-il autant de temps a s'habiller, je me suis un peu plus en recule en attendant qu'il finisse de mettre la soie que je lui ai donné. Quel endroit magnifique pour se détendre, les fleurs ici sont toutes noires et aucun bruit dans ce lieu si sombre et silencieux, oui mis à part ces cris qui me semblent si familiers. Ah oui c'est le rossignol, il doit être tombé dans un buisson de ronce ou de plantes voraces. Je devrais mieux, aller voir ce qu'il lui arrive cette fois-ci, peut-être que le cochon de la dernière veux prononcer ses voeux. J'arrive une main qui s'agite dans tous les sens et une autre couvrant mes yeux, je me prends quelques coups de branches et finit par tomber tête la première à cause d'une racine un peu trop au-dessus du sol. Je me relève et je crois avoir trouvé le rossignol, surtout par rapport au bruit qu'il fait on dirait un corbeau venant annoncer un homicide.

Que ce passe-t-il cet fois monsieur bleu ? Ce n'est pas que je m'ennuis, mais nous n'avons pas de temps à perdre aux hurlements, hurler deux fois si vous m'avez entendu et une fois si c'est non.

Je crois le sentir qu'il marche sur mon pied, il a de petits pieds on dirait plus des pattes toutes petites. C'est ses chaussures qui devaient rétrécir ses pieds surement, maintenant il tient mes épaules, oh il m'asticote ! Je m'envole espérant qu'il arrête, mais je me rends compte que je suis attaché au sol par une sorte de chevelure toute vieille et crasseuse.

Vous voulez bien me laisser décoller, s'il vous plait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wondersite.olympiquefans.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une clairière a huit pattes[Edwin, suite du marché]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une clairière a huit pattes[Edwin, suite du marché]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon A Time :: RPG :: La Forêt :: La Grande Forêt-
Sauter vers: